make-my-lemonade-happy-friday-portrait

 

Happy Friday les chats! 

Je suis au taquet, en pleine forme, des idées plein la tête, le moral au beau fixe, c’est bon ça non? Je reçois des dizaines de mais me demandant si il y aura un workshop en novembre, malheureusement non, la faute à: pas le temps d’organiser ça bien, une caisse de boulot et je ne vais pas me plaindre mais c’est sacrément du job d’organiser ces workshops, et ne voulant pas bâcler les choses, je préfère repousser, et pour la peine pour décembre il y en aura deux!

Un workshop “cadeau” avec Uniqlo, cadeau car je vais vous faire gagner 5 places pour y assister et il y aura 5 autres places à gagner sur le facebook de la marque mais ça, je vous en parlerai le moment venu, ne vous inquiétez pas. Vous allez voir, avec le mois de décembre cela va être la fête sur Make my lemonade!

Et il y aura aussi un autre workshop pour la fin du mois de décembre, un classique on peut dire. Si vous ne voulez rien rater, j’annoncerai le jour et l’heure de la mise en ligne des workshops dans la newsletter du blog, une newsletter qui sentira bon le citron et qui ne vous pourrira pas votre boîte mail. Juste un envoi par mois pas plus, promis! 

 

make-my-lemonade-happy-friday-pleinpied

 

 Aujourd’hui je voulais vous parler du cas du jean. Je ne vous en ai pas souvent parlé ici, je n’aime ça, je ne trouve jamais celui qui me va, je suis mal à l’aise et me fabrique des complexes, en fait je n’aime pas les essayer. Après en avoir passé deux, je me sens boudinée, tassée, carrément agacée, j’ai envie d’arracher le jean, et m’enfuir loin. Je suis jeanophobe un peu. Je dois me rendre à l’évidence je n’ai pas les jambes de Gisele Bündchen, ni le gabarit de Kate Moss, comme la plus grande majorité des mortelsme direz vous… Mais j’ai fait le deuil il y a quelques mois du Slim, oui une fois moulée, j’ai la sensation d’être en collant, à poil… Ça va je le vis bien. J’ai fait le deuil de porter un jean taille basse, au risque d’avoir des jambes de 20 cm. J’ai fait le deuil du taille haute, évitant ainsi de me retrouver avec deux muffins au dessus de la taille. J’ai fait le deuil du boyfriend, car avec lui j’ai rapidement l’air d’avoir 14 ans et d’écouter SUM 41. Ouais elle est dure ma vie, je sais. Et puis l’autre jour je demande de l’aide, je rends enfin les armes. La charmante vendeuse Sophie de chez Topshop me tend le Graal Le MUM. Alléluia.

 

make-my-lemonade-happy-friday-pieds

 

Ouais le MUM, le jean de Maman littéralement, l’image est bonne. Taille haute mais pas trop, une longue fourche (ça allonge les cuisses cette histoire, 20 cm de plus facile), et une coupe droite donc parfaite ça “moule” rien mais c’est pas boyfriend non plus et un plus, non négligeable, il est légèrement resserré au niveau des chevilles, un petit ourlet ça vous fait des chevilles d’enfant. Ceci est une déclaration d’amour à mon Jean MUM. Histoire de vous faire le look de bébé dans Dirty Dancing, perfection ( pour moi hein ).

 

make-my-lemonade-happy-friday-epaules

 

Je porte donc un jean MUM Topshop, une chemise en soie et des chaussettes Joe Fresh, ersatz ici, une veste Primark (on me dit à l’oreillette que Primark va ouvrir à Marseille, préparez vos valises) en atendant, vous pouvez trouver en une similaire ici. Une broche belle comme c’est pas permis Karuna Balloo. Et une paire d’escapins Sézane, eightie’s à souhait.

Rendez-vous ce week-end pour un petit DIY facile, oui deux DIY cette semaine, je vous ai dit que ça allait être Noël par ici…