-Lemonade Couture Club - Astuce 1 : La préparation de son tissu

Débuter la couture n'est pas évident, en dehors de savoir comment utiliser une machine, apprendre les techniques de couture et savoir où acheter chaque élément, il existe mille astuces que nous n'avons pas toujours le temps de vous partager dans nos vidéos tutoriels. Pour cette raison, nous avons décidé de vous retrouver avec un nouveau format de vidéo mensuel sur des points précis de la couture, et une première vidéo axée sur le tissu, sa préparation et les erreurs à éviter que vous pouvez retrouver ici !

En complément de cette vidéo, vous trouverez ci-dessous un petit lexique à garder à porté de main mais aussi en bas de page quelques liens vers d'anciens articles sur les matières. 

LEXIQUE

Aplomb : un vêtement doit tomber parfaitement droit comme un fil de plomb par rapport au sol. Si les coutures dévient dans un sens, que le tissu vrille ou poche, c'est que le droit-fil n'a pas été respecté au moment de la découpe du tissu ou que le tissu s'est déformé.

Biais : ligne imaginaire à 45° du droit fil sur le tissu. On coupe les vêtements sur cette ligne pour avoir plus d'extensibilité, mais aussi pour changer la nature du tombé du tissu qui est souvent plus souple en biais qu'en droit-fil. 

Bord-franc : il s'agit du bord frangé du tissu à l'endroit où celui-ci a été coupé.

Cassant : adjectif pour décrire un tissu assez rigide qui va avoir tendance à faire de gros plis.

Composition : il s'agit du pourcentage de matières premières utilisées pour fabriquer le tissu. Par exemple : 100% coton ou 70% viscose, 30% laine. Attention à ne pas confondre avec la matière !

Droit-fil : ligne imaginaire parallèle à la lisière qui assure un bon aplomb du  vêtement et évite que celui-ci ne se déforme dans le temps. Il correspond au fil de chaîne.

Endroit : c'est le côté visible du tissu quand le vêtement a fini d'être monté. Il est soit le côté le plus vif d'un imprimé, soit le côté le plus joli d'un tissage (par exemple pour un jacquard).

Envers : c'est le côté contre la peau du tissu quand le vêtement a fini d'être monté. Pour un tissu imprimé, l'envers sera souvent plus terne. Pour un tissage, le motif est moins défini et on trouve souvent des fils coupés.

Feutrer : il s'agit de la réaction de la laine à de la vapeur d'eau très chaude. La laine va alors rétrécir et se compacter, parfois devenir plus rêche. L'action peut être volontaire ou non, mais attention elle est irréversible ! Une laine feutrée a l'avantage de devenir déperlante voir presque imperméable.

Gonflant : adjectif pour décrire un tissu qui semble être rempli d'air. Ce tissu va rester en l'air et en place sans toucher la peau.

Grammage : il s'agit du poids du tissu, souvent en gramme par mètre carré.

Laize : ou plus communément "largeur" du tissu. Elle est comprise entre 90cm et 150cm. Les laizes les plus communes dans le commerce sont de 110cm et 140cm.

Lisière : bord du tissu qui correspond à la fin du tissage. Elle est souvent un peu plus rigide que le tissu, avec des petits trous (qui sont l'endroit où le tissu a été accroché au métier à tisser) et parfois des écritures, comme le nom du fabricant ou la composition.

Lourd : adjectif pour décrire un tissu qui va tomber contre la peau. Il est l'opposé d'un tissu gonflant et attention, un tissu peut être lourd, mais avoir un faible grammage, car ici on parle du tombé et non du poids du tissu !

Lustré : brillance sur un tissu qui résulte d'une surchauffe du tissu. On retrouve ce risque sur la soie et la laine qui supportent mal les hautes températures. 

Matière : le tissu prend souvent comme nom la matière qui a le plus fort pourcentage. Par exemple : on parlera d'un coton, d'une soie, d'une laine... Attention à ne pas confondre matière et tissage !

Pattemouille : linge humide (de préférence en coton) pour repasser le tissu sans le brûler.

Pocher : particularité de certaines matières (essentiellement la soie et la viscose) dont les fils peuvent s'allonger à certains endroits plus qu'à d'autres et déformer le tissage. On retrouve ce problème essentiellement dans le biais du tissu où si un vêtement est laissé sur cintre, l'ourlet va être plus long à l'endroit du biais même si au départ la pièce a bien été coupée.

Tissage : il s'agit de la technique utilisée pour tisser le tissu, à ne pas confondre avec la matière. Par exemple : un satin est un tissage, mais sa matière peut être en soie, polyester ou coton. De même un voile de coton, un canevas de coton et un piqué de coton sont trois tissages différents avec des tombés très différents !

Tombé : il s'agit de la matière dont le tissu se place et "tombe" si on l'accroche sur un mannequin ou si on le tient dans la main en l'air. 

 

N'oubliez pas nos masterclass à retrouver dans votre espace abonnement, ce sont des mines d'information, mais aussi de relire quelques uns de nos anciens articles !


Les tissus pour coudre : La laine 

Les tissus pour coudre : Le coton

Les tissus pour coudre : Le polyester

 

 


Article précédent Article suivant