RACONTEZ-NOUS DES SALADES #4

make-my-lemonade-recette-salade-agathe1

 

Bon Samedi mes petites chéries…

Pour ce midi, on passe à table avec Agathe, la géniale créatrice du Café Pinson 6 Rue du Forez, 75003 Paris… Un endroit que j’adore où je vais régulièrement faire des rendez-vous pro… Et info exclusive, Agathe et son associé Damien ouvrent un second café Pinson dans le 10e autant vous dire que je suis ravie c’est encore plus près de chez moi! Alléluia!

Le café Pinson est sans doute, le spot le plus sain de la capitale, cuisine fraîche et savoureuse, avec des produits les plus “locaux” possibles, les plats sont dans la plus grande majorité Vegan et bien sûr tout ce qui sort des cuisines de l’adorable Chef Cameil Kaundart est parfaitement bio… Moi je suis fan! 

Pour la petite histoire, il y a moins d’un an, je me rendais pour la première fois chez Pinson pour déjeuner avec Fred et Mai. Et on découvre ce lieu qui n’avait que quelque jours et qui était déjà bondé! On craque, et j’ai mis un temps fou pour me souvenir du nom de ce petit café l’appelant à de nombreuses reprises “Pignon”, ce qui m’a valu quelques fous rires… Il y a quelques semaines, je me rendais à un petit déjeuner pro, je reconnais Agathe et lui propose cette collaboration, elle accepte avec plaisir, sa générosité et son sourire ont fait ma semaine! Merci Agathe! 

 

make-my-lemonade-recette-salade-agathe2

 

  • Bonjour Agathe, peux tu te présenter en quelques mots? 

Eh bien.. avant de créer le Pinson, comme les chats, j’ai eu plusieurs vies!.. J’ai d’abord commencé par travailler dans les cosmétiques et la mode. Et à mes trente ans, bam, j’ai eu un gros burn out qui s’est soldé par une belle crise de la trentaine, avec son paquet de questions de fond, comme: quel sens donner à mon boulot, à ma vie.. Assez rapidement, ma conscience écolo est remontée à la surface, et avec une vraie envie de contribuer. Puis j’ai eu mes deux enfants, et j’ai commencé à m’intéresser au lien entre nutrition et santé. Et là, j’ai découvert à quel point quand on se nourrit mieux, ça rejaillit sur son poids, sur sa peau, et même son humeur.. C’est à peine croyable (la gageure, c’est évidemment de savoir définir le ‘mieux’!). J’ai lu des quantités impressionnantes de livres, assisté à des conférences, posé des tonnes de questions aux vendeurs des magasins bio… Et j’ai fait plein d’expériences, plus ou moins réussies, dans ma cuisine. Puis est venue l’envie de partager ce que j’avais appris, l’envie de montrer que l’on peut cuisiner sain, mais que ça reste coloré, joyeux, gourmand. Et voilà: un 3e bébé est arrivé dans ma vie: le Pinson! 

  •  Quelle est ta première madeleine de Proust culinaire? 

Comme je suis une indéfectible gourmande, je pense immédiatement à des dizaines de plats. Mais si je veux répondre précisément à ta question.. je dirais une odeur: celle du café au lait de ma mère, le matin. C’était la première odeur de la journée. Et même si je n’avais aucune attirance pour le café, j’aimais cette odeur, car elle signifiait que la maison prenait vie, elle signait le démarrage de la journée. J’y suis toujours très sensible. Et encore aujourd’hui, ce que je préfère dans le café, c’est son odeur! 

 

make-my-lemonade-recette-salade-agathe3

 

  • Quel à été ton déclic pour prendre soin de toi par l’assiette?

J’en ai eu plusieurs. Tout d’abord: lorsque je me suis retrouvée enceinte, et que j’ai pris conscience que je n’étais plus “seule”, mais qu’on était deux.. J’ai eu envie de nous donner le meilleur! Ensuite, quand je me suis retrouvée à commencer à donner à manger à ma fille. Cela m’a sauté aux yeux: je n’avais pas la moindre idée de ce que devait manger un petit être humain pour être en pleine forme, et en bonne santé! C’était assez dingue. Assez primitif. Cette sensation de devoir tout réapprendre. J’ai effectivement désappris, pour mieux ré-apprendre! J’ai adoré cette période. C’était passionnant intellectuellement. En parallèle, j’ai découvert que j’étais intolérante au blé et aux produits laitiers. Cela m’a fait un peu bizarre, car ce sont deux produits qui font partie intégrante de notre quotidien, pour nous, Français. Mais ça a piqué ma curiosité, et je me suis prise au jeu assez volontiers. J’aime les défis, et c’était finalement assez drôle de partir à la chasse au trésor dans les rayons des magasins bio, pour trouver la perle rare.. LE produit qui cochait toutes les cases, tout en étant gourmand. Comme j’ai souvent été déçue, je me suis mise un peu plus sérieusement à la cuisine. Et là, c’était tout simplement un grand kiff! J’ai découvert et redécouvert des saveurs géniales: des légumes, des graines, des céréales..

  •  Quel est ton ingrédient favori, celui que tu mets partout, les yeux fermés?

Le tamari! J’en mets littéralement partout. Dans les salades, ça leur donne un twist génial. Mes enfants adorent.. du coup ils mangent souvent de la salade et des crudités! J’en mets partout Dans le riz, dans les pâtes.. Sauf pour certaines soupes ou veloutés, où je ne veux pas dénaturer la couleur des légumes: ce serait dommage pour un velouté de potimaron, ou de topinambour, par exemple. Les herbes aussi. Fraiches ou déshydratées, j’en mets partout, des tonnes. Vraiment les yeux fermés. De la ciboulette, du thym. Je suis une inconditionnelle du basilic. Cela apporte beaucoup de goût, et de fraicheur, du coup on sale moins.

 

make-my-lemonade-recette-salade-agathe4

 

  • Quel est le plat que tu te fais quand ça va pas fort, ta recette doudou?

Quand je stresse, je m’oriente plus volontiers vers le sucré..Ma recette doudou (c’est vraiment le cas de le dire): une banane écrasée avec ce que j’appelle du ‘poiret’ (une sorte de mélasse issue de pommes et de poires.. Une pure gourmandise). J’ai regardé comment ça s’appelait dans la vraie vie (merci wiki!): en fait, le vrai terme, c’est ‘sirop de Liège’. 100% régressif. J’adore.

  •  Ton tips détox avant et/ou après les fêtes? 

Mon plan: des fruits frais le matin (avec des fruits secs, des noix de cajou, et du sirop d’érable, si je suis vraiment en manque), un vrai repas (léger) le midi, du jus de légumes et des crudités le soir. Et des tisanes toute la journée. C’est simplissime, mais ça marche. Et je le fais volontiers, parce que je n’ai qu’à piocher dans mon placard (je ne me retrouve pas à me prendre la tête à mélanger 15 ingrédients introuvables!). Pour les jus de légumes, on peut les prendre frais (idéalement), ou sinon lactofermentés. Cela fait l’affaire, et personnellement j’aime beaucoup le goût fermenté. Mais je dois avouer que ce n’est pas ultra consensuel.. Donc, si on n’a pas d’extracteur de jus ou de centrifugeuse, on peut aussi se faire un smoothie.

 

make-my-lemonade-recette-salade-agathe1

 

  • Il y a moins d’un an tu ouvrais le café Pinson, au 6 rue Forez dans le 3e, dans quelques jours tu inaugures le café Pinson dans le 10e? Dans 6 mois à ce rythme, tu auras ouvert un restaurant dans tous les arrondissements de Paris, qu’est ce que l’on peut te souhaiter aujourd’hui de plus chouette pour 2014?

Oh, merci! Pourquoi pas un livre pour le Pinson? Une 3e adresse? Ce ne sont pas les idées qui manquent, mais le temps.. Donc ce n’est pas du tout à l’ordre du jour!! Le principal pour moi serait tout simplement de continuer de voir grandir ce ‘bébé’!.. et surtout de continuer à prendre toujours autant de plaisir. Idem pour toute l’équipe: ils sont tous très chouettes, j’aimerais qu’ils prennent tous toujours autant de plaisir à bosser sur cette belle petite aventure!

 

fiche-agathe

 

Jus sur la photo : pomme, carotte, fenouil, citron, gingembre. Crackers: sésame, chia, farine de riz, algue nori. Tous le ingrédients utilisés ici sont disponibles dans les magasins bio ou bien chez Terroirs d’avenir au 8 rue du Nil, Paris 75002.


Article précédent Article suivant

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés