Alexander Mc Queen au V&A

make-my-lemonade-do-it-yourself-diy-inspiration-do-it-london-mc-queen

 

Hey mes petits chats d’amour, 

J’ai envie de vous dire des beaux mots d’amour, ce soleil me donne envie de roucouler et de distribuer de la lemonade avec mon stand à roulettes dans les rues du Sentier, tout l’après midi au lieu de bosser. C’est comme du carburant pour les neurones ce temps là ! Aujourd’hui je voudrais vous raconter sans trop vous la dévoiler, la plus belle des expositions que j’ai eu la chance de voir en avant première au Musée V&A (Cromwell Road, London SW7 2RL), la rétrospective du travail d’Alexander Mc Queen.

A vrai dire, je connaissais le travail de cet anglais fameux, sans vraiment le connaître finalement. Lors de cette exposition j’ai vraiment découvert l’ampleur son oeuvre, j’ai été hallucinée par sa sensibilité exacerbée… A vrai dire, j’ai rarement été autant sous le choc.

 

make-my-lemonade-do-it-yourself-diy-inspiration-do-it-london-mc-queen-1

Ces collections ne sont pas des pièces que l’on porte dans la vraie vie. Mais ce sont des cadeaux pour l’humanité. Carrément. Pour moi c’était un véritable artiste, oui il y a plein de gens avec du talent, mais pour moi, il était plus que cela. Pour moi les artistes sont des gens qui créent du beau, qui racontent des histoires, dont on a envie que jamais leur justesse et leur beauté ne s’altèrent, que cela traverse les siècles.  Lors de l’exposition, on peut voir son travail qui devient de plus en plus fou, son regard mélangait et fusionnait ses inspirations, et c’est un hommage à l’artisanat et au savoir-faire mis en oeuvre pour faire passer son message. 

make-my-lemonade-do-it-yourself-diy-inspiration-do-it-london-mc-queen-3

Pour parler de l’exposition en elle-même, je l’ai trouvé parfaite, une mise en scène impeccable. Il y avait beaucoup de pièces qui rendent hommage aux différentes périodes et inspirations d’Alexander Mc Queen. J’ai eu 2 pièces coups de coeur, une énorme salle complètement compartimentée de boxes en bois, dans lesquelles s’articulent des écrans qui projettent des films d’anciens shows, et qui cohabitent avec des silhouettes ou des accessoires, cette pièce s’appelle le cabinet de curiosités, pour moi c’était véritablement comme une boîte de chocolats. Tout était sublime, chaque détail mis en lumière faisait l’apologie d’un travail méticuleux et extraordinaire sur les matériaux. Et mon second souffle coupé a été dans la pièce qui précède l’hologramme de Kate Moss emprisonnée dans une pyramide de verre. Oui, oui, vous avez bien lu, photographie impossible mais je vous laisse la surprise intacte. Et la seconde pièce, toute en facettes de miroir, avec des mannequins qui tournent et qui se reflètent dans la pièce à l’infini, le tout bercé par une chanson adorable de Bjork. Voilà, il ne m’en a pas fallu plus pour me tirer quelques larmes ! 

make-my-lemonade-do-it-yourself-diy-inspiration-do-it-london-mc-queen-2

 

J’ai eu la chance de découvrir cette exposition grâce à Eurostar et son programme 2 for 1 : un programme qui vous permet d’avoir des entrées gratuites pour les expos sur simple présentation de vos billets d’Eurostar ! Interessant non ? Vous pouvez retrouver la liste des musées partenaires ici

Je vous embrasse et je file ! D’ailleurs je serai à Londres demain et si j’ai un peu de temps, je crois que je me laisserais bien emporter une nouvelle fois… Et vous dites-moi, avez vous vu les expos Jean Paul Gaultier au Grand Palais et Jeanne Lanvin au Palais Galleria?


Article précédent Article suivant

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés