CHANGER D’AIR

make-my-lemonade-do-it-yourself

 

Bonjour à toutes, mes petites chats…

Je me fais rare en ce moment, et j’en suis désolée j’aimerais venir plus souvent mais je me suis trouvée plus ou moins devant une multitude d’interrogations. Je me pose plein de questions en ce moment: sur ce que j’ai envie de montrer, ce que j’ai envie de vivre, comment j’ai envie de le vivre et comment le partager. En effet la prise de conscience est arrivée après le défilé Chanel. Je vous écrivais que je n’ai même pas vu Karl Lagerfeld venir saluer, tellement j’avais le regard collé à mon appareil photo et mon écran. Et bien j’ai trouvé ça grave. Je ne veux pas vivre les choses à travers un écran. J’ai tellement peur de rater un moment, que je mitraille tout, je fais 200 photos, 14 instagrams et 7 tweets et finalement j’ai la sensation d’en avoir fait trop, je suis stressée de jongler avec autant de médias. Vous me direz qu’il y a pire dans la vie et que finalement si je suis invitée à vivre des choses extraordinaires, c’est bien normal que je fasse des photos pour les partager avec vous. Car c’est de ça dont il est question. Mais j’avoue avoir du mal à m’y retrouver, j’aimerais prendre plus de plaisir, vivre l’expérience à 200% tout en capturant le moment, sans avoir le stress de rater quelque chose, de passer à côté d’une rencontre ou juste d’être présente. Pleinement présente et pas ailleurs dans mon cerveau en train de me ronger les ongles : les méninges prises dans un jeu de tir à la corde. 

Et puis cet état d’esprit confus et perdu lié à mon travail sur ce site, est petit à petit venu empiéter sur ma vie personnelle. Pourquoi tout prendre en photos? Cela vous intéresse-t-il vraiment de savoir ce que j’ai mangé hier soir? Quel filtre sur cette photo de mon chat? Et puis après ce genre de questions, je commençais à me sentir coupable de ne pas avoir posté un article depuis 3 jours, ou de me rendre compte que je n’avais jamais fini d’écrire la légende de ma photo instagram de ce matin… 

J’étais désolée de constater que j’étais collée à mon portable  et si je ne suis pas derrière mon ordinateur, je checkais Instagram à 4 heures du matin parce que je ne dormais plus et qu’il aurait été dommage de manquer la photo du petit déjeuner d’une journaliste australienne ou la dernière tenue de cette blogueuse américaine que j’adore … Stop. J’en ai eu marre. J’ai eu envie de couper un peu instagram, une petit détox malgré le fait que j’adore ce média, de m’éloigner de mon ordinateur aussi, de me retrouver en famille, en amoureux. Pour juste profiter. Oublier mon portable. 

Mais malgré tout j’adore partager une bonne recette sur Instagram, une photo de mon chat d’amour et poster sur le site mais j’ai eu envie de déconnecter. D’être juste un peu une fille sans site internet. Et puis je crois que ma mission aujourd’hui dans la vie c’est de trouver le juste milieu, et d’accepter que je ne sois pas une Wonderwoman. Je prends une grande respiration et je vais trouver mon juste milieu. 

Je vous embrasse fort. Et merci encore pour vos tonnes de commentaires plus inspirants les uns que les autres.

 

make-my-lemonade-do-it-yourself-1

Article précédent Article suivant